Blog

El Punt Avui : « Les déchets peuvent avoir une nouvelle vie dans la ville ».

14 Mai, 2018 | ZICLA DANS LES MÉDIAS | 0 commentaires

reutilitzar els residus

Ils travaillent pour convertir les déchets produits par nos villes en nouveaux matériaux, en nouveaux produits, ainsi qu’en nouveaux projets pour l’industrie et pour les villes elles-mêmes. Leur gamme de produits compte entre autres des séparateurs de voies cyclables et des plateformes d’accessibilité pour les arrêts de bus.

 

ZICLA a été fondée en 2005. Aviez-vous déjà évalué le potentiel de réutilisation des déchets ?

A cette époque le secteur de la construction avait beaucoup évolué et nous nous limitions au stockage des déchets. Nous avons alors repéré une niche dans le marché de la réutilisation des déchets. En plus des possibilités commerciales, nous avions également une conscience personnelle de l’importance de réutiliser les déchets comme de nouveaux matériaux.

Vous dites que vous voyez les déchets comme une opportunité de changement.

Oui parce que nous réutilisons les déchets en développant des projets et en créant des produits qui contribuent à une croissance commerciale efficace et durable.

L’entreprise conseille d’autres entreprises et administrations sur la manière de réutiliser leurs déchets ?

Oui par exemple nous travaillons en étroite collaboration avec l’Agence des déchets de Catalogne, avec laquelle nous étudions comment fermer le cycle de vie des matériaux utilisés. Les déchets, après avoir subi certains traitements, peuvent devenir des matières secondaires que le marché peut accepter en terme de qualité et de prix. Car cela est important : il ne s’agit pas seulement de volontarisme, mais aussi d’opportunité d’affaire.

Peut-on dire que l’entreprise est précurseur dans le concept d’économie circulaire ?

C’est une nouvelle vision qui permet de rendre de la valeur à des matériaux auparavant considérés comme des déchets. Maintenant on étudie le potentiel de chaque matériau.

L’accueil des entreprises et des administrations est positif. Comment cette perception a-t-elle évolué ?

Auparavant nous étions très centré sur la minimisation des déchets, jusqu’à ce qu’on comprenne que les meilleurs déchets sont ceux qui ne sont pas générés ou ceux qui peuvent être réutilisés.

ZICLA s’est spécialisée dans les aménagements pour la ville ?

Oui nous fabriquons des produits pour la ville, comme des séparateurs de piste cyclable ou des plateformes pour l’accessibilité des arrêts de bus. Nous créons des solutions facilement implantables et qui ne compromettent pas l’espace de façon permanente.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *