Blog

  • ECF

Le manifeste de la ECF : une mobilité active, durable et apaisée dans l’UE.

Le 26 mai seront organisées les élections des représentants au Parlement européen. La Fédération Européenne des Cyclistes (ECF en anglais) a souhaité mettre à profit cette dernière semaine avant les élections pour publier un manifeste présentant sa position en faveur d’une mobilité active, durable et apaisée dans l’Union Européenne.

Dans ce manifeste, le vélo est au sommet de la pyramide du système de transports. La ECF propose une série de recommandations pour soutenir les efforts nationaux, régionaux et locaux visant à atteindre les objectifs qu’elle propose.

Les objectifs proposés par la ECF pour l’Union Européenne à l’horizon 2030.

  • Il est souhaitable que l’utilisation du vélo dans l’UE augmente de 50% d’ici 2030, afin que le vélo représente 12% de l’ensemble du système des transports.
  • Le taux d’accidentologie et de décès des cyclistes devra être réduit de moitié en 2030.
  • Il faudra investir 3 milliards d’euros du budget de l’UE dans des projets liés au vélo pour la période 2021-2027 et 6 milliards d’euros dans le budget suivant.

 

Les 10 recommandations de la ECF pour favoriser un changement du système des transports.

  1. Développer une stratégie cycliste pour l’Union Européenne.
    La Commission européenne devrait adopter une stratégie européenne pour la promotion du vélo. De cette façon le lobby des cyclistes aura une légitimité politique et le vélo sera intégré dans toutes les politiques structurelles.
  2. S’engager dans un transfert modal.
    L’Union européenne devrait s’engager à agir en faveur d’un transfert modal pour les passagers et les transports de marchandises et à favoriser l’émergence du vélo, dont la part modale devra atteindre au moins 12% des déplacements.
  3. Investir 3 millions d’euros du budget de l’Union européenne dans des projets cyclistes.
    Au cours du prochain exercice financier de l’UE (2021-2027), il serait souhaitable que cette somme soit allouée à des projets en faveur du vélo. A ce jour, seul 1.5% des 100 milliards du budget de l’UE sont investis dans des projets cyclistes. L’objectif est d’atteindre 10% d’investissement sur le long terme, pour créer des conditions équitables par rapport aux autres modes de transport.
  4. Aborder les problématiques du changement climatique et de la pollution de l’air à travers le vélo.
    L’UE devrait augmenter son niveau d’exigence en matière de recommandations aux gouvernements nationaux pour le développement et la mise en œuvre de stratégies nationales pro-vélo.Si l’utilisation du vélo dans l’UE est doublée, 7 millions de tonnes de CO2 pourront être évitées par an.
  5. Diminuer ou supprimer la TVA sur les vélos.
    Il serait souhaitable de réduire ou de supprimer la TVA appliquée aux vélos (classiques ou électriques) dans l’ensemble des États membres de l’UE.
  6. Éliminer les polices d’assurance pour les vélos électriques.
    La Commission européenne a proposé la mise en place d’une assurance obligatoire pour les vélos avec assistance électrique de type Pedelec 25 (soit 95% des vélos électriques vendus à l’année). De son côté la ECF plaide en faveur de l’élimination de cette proposition, considérée comme un frein à l’utilisation du vélo.
  7. Légiférer pour que les véhicules à moteur soient plus sûrs.
    Tous les nouveaux véhicules devraient inclure des systèmes d’adaptation intelligente de la vitesse (ISA). On estime que ce système permettrait de réduire de 20% les décès sur les routes européennes.
  8. Garantir la qualité des infrastructures cyclables.
    La Commission européenne devrait développer une série de lignes directrices pour garantir la qualité des infrastructures cyclables afin d’améliorer la sécurité des usagers les plus vulnérables. En même temps, elle devrait encourager les citoyens à choisir le vélo pour leurs déplacements.
  9. Intégrer le réseau EuroVelo dans le réseau Trans-European Transport Network (TEN-T).
    Le réseau EuroVelo est aujourd’hui inachevé et pour atteindre les 70 000 km prévus, l’UE devrait soutenir d’avantage ce projet.
  10. Légiférer pour faciliter le transport des vélos dans les trains.
    Tous les trains nouvellement acquis devraient disposer d’un espace pour au moins 8 vélos. Créer un système de transport intermodal est un excellent moyen pour réduire le nombre de déplacements en voiture.

Laisse un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

info@zicla.com | T. +34 932 242 731. C/ Ramon Turró 100-104, 4º-3ª. 08005, Barcelona