Deux anciennes plateformes bus du système Vectorial® réutilisées pour créer un quai bus avec abribus intégrés à Lens.

INTITULÉ DU PROJET :Réutilisation de deux anciennes plateformes pour la création d’une nouvelle.
VILLE :Lens, France
LOCALISATION :Place du Général de Gaulle
DATE D’INSTALLATION :Novembre 2021

Au cours du dernier trimestre de 2021, des travaux aux abords de la gare SNCF de Lens ont engendré la fermeture de plusieurs terminus de lignes de bus TADAO, pour une durée de deux années. Ces arrêts étant essentiels pour desservir la gare, il était primordial qu’ils puissent être maintenus, dans les meilleures conditions d’accessibilité possibles pour les usagers.

Émergence du projet et objectifs.

En raison du grand nombre de voyageurs transitant chaque jour par la gare SNCF, il fallait envisager de créer un arrêt de bus de grandes dimensions, capable d’accueillir plusieurs lignes de bus. La durée des travaux, trop longue pour ne pas garantir l’accessibilité aux usagers et trop courte pour créer des infrastructures en dur, nécessitait de trouver une solution durable mais qui puissent être désinstallée au terme des deux années d’utilisation.

Une plateforme du système Vectorial® avait déjà été exploitée sur le réseau TADAO il y a quelques années dans le cadre de travaux et avait pleinement satisfait le SMTC Artois Gohelle. Les travaux terminés, la plateforme avait été stockée en vue d’utilisations ultérieures. Mais pour accueillir plusieurs terminus de lignes au niveau de la gare de Lens, ses dimensions étaient trop réduites. La collectivité a donc souhaité acquérir une deuxième plateforme, afin de compléter celle dont elle disposait déjà. Après avoir pris contact avec le Grand Reims, qui avait installé et désinstallé courant 2020 plusieurs plateformes utilisées également pour des travaux, l’une de leurs plateformes a été transférée à Lens.

Solution proposée.

En jumelant les deux plateformes, un nouveau quai bus de 31m de long et 2,65m de large a pu être créé, afin de permettre l’accostage de plusieurs bus à la fois. La plateforme étant située au milieu de la place du Général de Gaulle, il n’y a pas de trottoir à cet endroit : l’accès se fait donc au moyen d’une rampe métallique. Ses grandes dimensions permettent également de l’utiliser comme zone d’attente pour les passagers, c’est pourquoi les gestionnaires du réseau ont souhaité que des abribus soient installés sur la plateforme. Et c’est l’entreprise Urbanéo, qui s’était chargée de l’installation, qui a également implanté deux de ses abribus, totalement intégrés à la plateforme du système Vectorial®. Un projet d’installation de deux abribus supplémentaires est aujourd’hui à l’étude.

Ce projet global met en avant deux des caractéristiques les plus spécifiques de notre système Vectorial® :

Une autre particularité est la possibilité de remplacer les éléments du système Vectorial® indépendamment les uns des autres. Ainsi à Lens, le SMTC Artois Gohelle a fait le choix de conserver deux couleurs de bordures distinctes (jaunes et blanches) afin d’identifier deux zones de terminus. Mais il aurait également été possible d’uniformiser la couleur en ne remplaçant que les bordures jaunes par exemple. Ce remplacement à l’unité est possible pour tous les éléments de la plateforme, sans oublier que, composés à 100 % de plastique recyclé, ces éléments sont également entièrement recyclables.

  • sa facilité d’installation et de démontage permet aux plateformes d’être facilement désinstallées et stockées dans un entrepôt, jusqu’à l’émergence d’un nouveau besoin.
  • sa nature modulaire permet de créer des configurations différentes à chaque fois, en s’adaptant aux dimensions de chaque emplacement ou à ses spécificités, par exemple l’existence ou non d’un trottoir.
    Cette réversibilité est un grand avantage par rapport à des quais en dur non modifiables une fois créés.

Une autre particularité est la possibilité de remplacer les éléments du système Vectorial® indépendamment les uns des autres. Ainsi à Lens, le SMTC Artois Gohelle a fait le choix de conserver deux couleurs de bordures distinctes (jaunes et blanches) afin d’identifier deux zones de terminus. Mais il aurait également été possible d’uniformiser la couleur en ne remplaçant que les bordures jaunes par exemple. Ce remplacement à l’unité est possible pour tous les éléments de la plateforme, sans oublier que, composés à 100 % de plastique recyclé, ces éléments sont également entièrement recyclables.