• biomasse

Centrale biomasse.

biomasseLa biomasse d’origine forestière provient des activités liée à l’exploitation forestière, qui nécessite de réaliser des travaux d’entretien et de nettoyage des forêts et zones forestières, à travers des coupes, des tailles, du nettoyage, etc.

Ce type de biomasse inclut également les déchets générés par l’industrie forestière (scieries, industries de première transformation, fabricants de produits en bois, fabricants de liège et de pâte à papier).

Objectif du projet.

L’objectif du projet a été de collaborer avec une entreprise gestionnaire de déchets qui souhaitait obtenir une licence lui permettant d’installer une centrale biomasse en zone rurale. Cette centrale devait être en conformité avec le point 1. a) de l’Annexe des Normes Urbanistiques Régionales (NUR) de la Loi sur l’Aménagement territorial et le Régime urbanistique du Sol de Cantabrie.

Déchets végétaux à traiter.

La centrale devra gérer différents types de déchets végétaux. Dans tous les cas il s’agira de déchets contenants de la lignine.

Déchets propres

  • Déchets issus du nettoyage des forêts
  • Déchets de tailles
    • Municipaux
    • Agricoles
  • Déchets de l’industrie forestière et du bois (scieries)
    • Copeaux
    • Bourgeons
    • Sciures
    • Ecorces
  • Déchets des entreprises fabricantes d’emballages

Déchets contaminés

  • Déchets de la construction
    • Coffrages, emballages
  • Déchets de démolition
    • Portes, cadres de fenêtres, poutres, pilotis
  • Vieux meubles
    • Chaises, armoires, étagères, planches
  • Emballages en bois
    • Caisses, palettes, cageots, caissettes,…
    • Pots, paniers, cadres…
  • Bobines
  • Vieilles palettes ou palettes abîmées

La centrale ne recevra pas de déchets de bois ayant été traités avec de la créosote comme les traverses de chemin de fer ou tout autre type de produit chimique dangereux.

Capacité de la centrale biomasse

Au démarrage il est prévu que la centrale gère entre 800 et 1000 tonnes de déchets de biomasse à l’année, d’origines variées. Il est admis que 5% de cette quantité seront impropres (métal, verre, plastique…) et devront être traités comme déchets selon le type et la quantité. La centrale augmentera ensuite progressivement sa capacité de traitement jusqu’à atteindre 5000 tonnes à l’année.

Processus de production de la biomasse

Les déchets végétaux seront inspectés pour réduire au minimum l’entrée d’impropres dans la centrale, puis seront classés selon leur origine et la destination prévue. Ils seront ensuite déchiquetés pour les réduire en particules de différentes tailles, entre 0,5 et 5cm. Puis ils seront transportés au moyen de tapis et de pelles automatiques vers les box installés dans l’unité de séchage des matériaux, où le séchage sera réalisé à couvert et à température ambiante. Une fois sec, le matériel sera chargé dans des camions qui le transporteront vers des industries qui l’utiliseront comme matière première ou combustible.

info@zicla.com | T. +34 932 242 731. C/ Ramon Turró 100-104, 4º-3ª. 08005, Barcelona